Voyage, guerre et exil

Etel Adnan, Untitled, 2015, Courtoisie Galerie Lelong

Ce texte fut l’objet d’une intervention le 11 février 2022, au sein d’une journée d’étude sur Walter Benjamin, mené par le laboratoire HAR. Je voulais y rapprocher le penseur allemand, de la poétesse Etel Adnan, récemment disparue.
Comment penser le poème, remodelant le monde, permettant au poète de surmonter les épreuves et d’aller au-delà, par l’étude, la traduction et la création ; la possibilité même de faire-œuvre, qui sauve tout du feu de l’Histoire.